Peinture, écriture, pédagogie : trois ancres auxquelles mon navire s’est arrimé.

  • La Terre

    La Terre (80×80 cm)

    Le Feu

    Le Feu (80×80 cm)

    L'Air

    L’Air (80×80 cm)

    La Main du Berger

    La Main du Berger (80×60 cm)

    Les Mains de Lucile

    Les Mains de Lucile (80×60 cm)

FIL D’ACTU

En médiathèques et en librairies, des dates vous seront proposées prochainement…

L’événement ci-après est terminé.


L’année 2016 sera l’année d’une grande exposition de mes peintures.

Je travaille sur une trentaine de tableaux qui renouvelleront vraiment mon travail passé.

Cette exposition sera aussi l’occasion de présenter des spectacles mêlant les arts que nous aimons, théâtre, musique, danse. Retenez-bien la date et marquez-la d’ores et déjà sur votre agenda.

Du 28 mai au 4 juin 2016.

Salle Berthelot ( Espace Edmond Locard )

14 Avenue Berthelot, 69007 Lyon

Programme sur demande en me contactant à mon adresse mail : cecile-latreille@orange.fr

Cecile_Latreille_carton_invitation_Berthelot_16.04.16 (1)-1

Cecile_Latreille_carton_invitation_Berthelot_16.04.16 (1)-2


Entretien réalisé par Dominique CISTA dans son blog Micro-entretiens concernant l’exposition annoncée ci-dessus
Lien vers son site : Blog de Dominique CISTA

Le 29 juin 2012, Cécile Latreille écoute, comme souvent le vendredi matin, le billet d’humeur de François Morel. « Georges est mort… » annonce le chroniqueur. S’il savait, le comédien-chanteur-humoriste, que Cécile Latreille trouve dans ses propos l’amorce d’une fresque… Fresque, une peinture murale de grande dimension ? Non, fresque, un ensemble de toiles autonomes dont l’ensemble, sur un même mur, ouvre une large dimension nouvelle.

Fin mai prochain, Cécile Latreille investit la salle Berthelot à Lyon pour présenter des toiles nouvelles où le bleu domine, où la main humaine est très présente. Une exposition articulée en séries (Les mains, Sur la route de l’exil, La planète que nous aimons) et en fresques (Fresque couleur café, Fresque en noir et blanc, Fresque Galapagos).

Elle peint depuis 1975, expose depuis 1980, écrit depuis 1998. Avant tout, citons la trilogie éditée par L’angle Vif, diffusée auprès de toute bonne librairie de proximité. L’innommée (2006), voilà   Mathilde, petite fille qui cherchera longtemps sa place au sein de la fratrie. Dans Elle marchait devant nous (2011), la quête familiale se poursuit au travers des liens que privilégient deux soeurs. Nous vous aimons tous (2014) provoque un huit clos ; après un repas d’anniversaire, aînés et cadets s’affrontent en silence, à mots couverts, à mots ouverts…

Cécile Latreille peint, écrit, se passionne pour le rugby, adore la musique. J’aurais pu écrire qu’elle aime peintres, écrivains, rugbymen et musiciens, c’est à dire les gens et les rencontres. Grâce à ses proches, aucun bleu ne perd rien de son charme. Et le jardin, avec ou sans poissons rouges, de son éclat.

  • 28 mai au 5 juin 2016 (11h – 19h)
    Festival : du bleu de toutes les couleurs
    Espace Berthelot : 14 avenue Berthelot, 69007 Lyon
  • Samedi 16 janvier de 10 heures à 13 heures
    Rencontre-débat à la médiathèque de Dardilly
  • Samedi 28 février 2015 de 15 heures à 20 heures
    Salon du livre régional
    Librairie Decitre, 69230 Saint Genis Laval
    Centre commercial des Basses Barolles
  • Samedi 13 décembre 2014 à 11 heures
    Médiathèque de Charbonnières, Place Bad-Abbah.
    Présentation du livre par Claudine Dubois et échanges avec Cécile Latreille
  • Samedi 6 décembre de 10 heures à 12 heures
    Librairie Mille et Une Pages 57 cours Vitton 69006 Lyon.
    Rencontre-dédicace avec Cécile Latreille
  • Samedi 29 novembre de 10 heures à 18 heures – Salon du livre de Chazay d’Azergues
    Salle Maurice Baquet à Chazay d’Azergues
    Voir dossier de presse
  • Samedi 8 Novembre de 15 heures à 20 heures
    Librairie Decitre Ecully   
    Centre Commercial du Grand Ouest 69130 Ecully
pleine-lune_16oct
Sortie officielle de « Nous vous aimons tous » le 16 octobre à la librairie Pleine Lune de Tassin la demie lune

Je suis bouleversée par la disparition tragique de Florence Arthaud : en 1990, j’ai été passionnée ainsi que de nombreuses amies, par le parcours fabuleux de cette jeune navigatrice. Nous avons suivi les étapes et les péripéties de la course que j’ai tenté d’évoquer en créant un triptyque que j’ai exposé en 1991 dans la Salle Berhelot de Lyon.

Pour lui rendre hommage aujourd’hui, je remets en tête de mon site la photo de cette œuvre qui a pour moi une importance considérable.

Dans l’onglet « TABLEAUX », d’autres photos de l’exposition de 1991 : Vents Vagues et Voiles

Test

« Bravo pour ce bouquin, écrit avec beaucoup de finesse, concis, belle écriture facile à lire tout en essayant de toucher au fond des pensées. Y parvient on jamais ? Et plein d’espoir, ouvert sur un avenir à construire. »MF.A

 « J’ai particulièrement bien aimé les petits chapitres « portraits » des uns et des autres au début du roman. Celui qui m’a le plus plu est celui de la vieille mère et de son rapport au langage. Ca m’a beaucoup touchée mais je ne sais pas encore très bien pourquoi

 « J’ai trouvé que ce roman-ci était moins dur que les deux premiers et qu’il y avait plus d’optimisme voire de légèreté. Il clôt (?) très bien cette saga familiale. ».

progres-web
Ci-dessus un article paru dans Le Progrès le jeudi 16 Octobre 2014
 
progres-web2
Ci-dessus, un article paru dans Le Progrès le samedi 8 Novembre 2014